Agence community management ou Community manager freelance ?

Agence community management ou Community manager freelance ?

Les réseaux sociaux, c’est pas votre truc. Mais après en avoir entendu parler et eu des bons retours sur le sujet, vous avez identifié un besoin concernant la gestion de vos plateformes sociales. Vient maintenant un choix cornélien : faut-il la confier à une agence community management ou à un community manager freelance ? Voici les avantages de chaque solution pour faire votre choix en toute connaissance de cause.

 

Les avantages de l’agence community management

 

Austin Distel on Unsplash

Une prestation continue

Au contraire du community manager freelance, l’agence community management vous fera bénéficier d’une équipe dévouée à votre projet. Si elle n’est pas nécessairement experte dans votre domaine, les membres d’agences sont rôdés à découvrir de nouveaux sujets et se formeront rapidement. En cas de maladie ou imprévu personnel, les agences sauront pallier à une absence d’un de leurs salariés pour vous faire bénéficier d’une prestation continue. Ce que ne peut pas forcément un community manager freelance.

Des compétences complémentaires à disposition

Dans une agence, il arrive parfois que plusieurs corps de métier se retrouvent : community management bien sûr, mais aussi rédacteurs, graphistes, vidéastes, commerciaux, photographes… Si bien que toutes vos envies seront réalisables, pour autant que vous ayez le budget pour les financer.

Une polyvalence à votre service

Ayant de nombreux clients issus de milieux parfois très différents, il y a fort à parier qu’une agence community management avec un certain nombre d’années d’expérience a déjà traité de votre sujet. Pour le vérifier, regardez les réalisations passées et les anciens clients qu’elles affichent la plupart du temps sur leur site internet pour le vérifier. Certaines sont même spécialisées dans certains secteurs d’activité comme le sport, les sciences, l’environnement etc. Mais leur spécialisation peut parfois se payer à prix fort. Ce qui est moins le cas du community manager freelance…

 

Les avantages du community manager freelance

 

Image par jeonghwaryu0 de Pixabay

 

L’humain

Quand vous recrutez un community manager freelance, vous démarchez une entreprise mais avant tout un individu. Il sera plus disponible pour vous et vous aurez toujours à faire au même interlocuteur, ce qui n’est pas assuré avec une agence. Vous n’aurez pas à attendre que les décisions passent par la direction, ou qu’il se concerte avec son équipe puisqu’il travaille en totale indépendance et ne dépend de personne. Enfin, la relation humaine sera au coeur de votre collaboration et c’est pour cela qu’il correspond peut-être plus à des entreprises de taille réduite, moins habituées aux processus de décision longs. Attention toutefois, toutes les agences ne sont pas des usines à gaz et certaines peuvent n’être composées que de deux personnes. Cela doit rentrer en compte dans votre choix de prestataire !

La spécialisation

En concurrence directe avec les autres freelance et les agences community management, les community managers freelance ont une carte à jouer : la spécialisation. Nombreux sont ceux qui plutôt que d’être polyvalents ont choisi de ne se dédier qu’à un réseau social ou un secteur d’activité qui fait echo à leurs compétences ou à leur passion. Pour un secteur de niche comme les nanotechnologies, vous trouverez près de 50 profils rien que sur le site malt ! Recruter un indépendant spécialisé vous assure d’avoir des posts cohérents et de qualité, et rien ne vous empêche de tester votre prestataire au préalable pour vous assurer de sa compétence.

Le prix

Selon le baromètre des tarifs freelance de Malt (une plateforme dédiée aux indépendants) le tarif journalier moyen d’un community manager était de 362 euros en 2017. En sachant qu’un community manager peut programmer une semaine en deux heures, comptez entre 200 et 600 euros par mois pour 2-3 publications par semaine sur un ou deux réseaux. Si ces prix peuvent déjà vous sembler prohibitifs, dites vous bien qu’ils couvrent les jours sans missions, les périodes de maladie et de vacances, les jours de formation et les logiciels nécessaires au bon déroulement d’une mission. Pour le même travail après une rapide recherche vous verrez que la plupart des agences vous demanderont 500 euros au bas mot, sauf si elles sont basées dans des pays étrangers. A vous de tester si ces dernières ont une connaissance de votre marché suffisante pour obtenir des résultats probants.

 

 

Alors, agence community management ou community manager freelance ?

Vous l’aurez peut-être compris, il n’y a pas de réponse miracle à cette question. Votre choix dépendra essentiellement de votre projet, de votre méthode de travail et de votre budget. Vous êtes une grande entreprise avec de nombreux comptes à gérer et avez des besoins variés tels que production de vidéos ? Privilégiez une agence. Vous êtes une TPE/PME avec un budget limité et l’habitude d’être proche de vos prestataires ? Le community manager freelance est fait pour vous. Évaluez le pour et le contre de chaque solution et faites des tests à court terme si besoin, à chacun ses préférences !

Avec Le Digital Menu, profitez du meilleur des deux mondes : notre réseau d’indépendants se pliera en 4 pour vous offrir un service sur mesure. Vous avez besoin d’un community manager ? Nous ferons appel à celui qui vous correspondra le mieux. Envie d’une vidéo virale ? Nous vous trouverons le vidéaste qu’il vous faut. Véritable plateforme de mise en relation entre freelances et annonceurs, nous vous ferons bénéficier de la polyvalence des agences avec la spécialisation des indépendants. Le tout géré au choix par vous même ou par un chargé de projet dédié. Alors n’hésitez plus et demandez un audit gratuit de vos réseaux sociaux sur notre site !

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire